QUELQUES NOTIONS DE METEO
 

 

LA TEMPERATURE:C'est la quantité qui caractérise la chaleur que contient un volume d'air.On mesure la température en degrés celsius (C° ) ou en degrés fahrenheit (F°).
 

LA TEMPERATURE RESSENTIE AU VENT (windchill ou refroidissement éolien)
Le windchill est la température ressentie par le corps humain dans des conditions de températures fraîches et de vent plus ou moins fort.Le windchill est donc une température différente et généralement plus basse de la température réelle mesurée.
 

Chaleur extrême:supérieure à 38°
Chaleur inconfortable:de 32° à 38°
Chaleur : de 26° à 32°
 

Bien être:de 15° à 26°
 

Fraîcheur:de-1 à 15°
Froid inconfortable:de -17° à -1°
Froid extrême inférieur à:-17°
 

PRESSION ATMOSPHERIQUE:C'est la force exercée par le poids d'une colonne d'air partant du sol jusqu'à la limite de l'atmosphère.Cette pression se mesure à l'aide d'un baromètre.L'unité de mesure est l'hectopascal (hPa).La pression standard est de 1013.25 hPa à 0 m d'altitude.
 

L'HUMIDITE:l'humidité revient à évaluer la présence de vapeur d'eau dans l'air.C'est la quantité d'eau présente dans l'air sous forme de vapeur.L'air que nous respirons contient une certaine quantité d'eau sous forme de vapeur .Cette vapeur est invisible mais elle est bien présente.
 

LE POINT DE ROSE:Au cours de la nuit ,sous un ciel clair et que n'agite aucune perturbation notable, le sol se refroidit et transmet ce refroidissement aux couches d'air immédiables, et la température baisse alors peu à peu.Si le refroidissement nocturne des très basses couches se poursuit avec suffisamment de persistance, la pression de la vapeur saturante contenue dans ces couches ne cessera de décroître à mesure que baisse la température.La vapeur d'eau commencera à se condenser et déposera une rosée sur le sol:le niveau de la température ainsi atteint s'appelle le point de rosée.Il est exprimé en degrés celsius.La nuit, lorsque l'air se refroidit, le point de rosée nous indique par exemple le température à laquelle se formera la rosée ou le brouillard.
 

LE VENT :La girouette a été inventée par Léonard de Vinci.Elle se positionne d'elle -même dans la direction du vent puis l'indique mécaniquement ou électroniquement sur un compas gradué Nord,Sud,Est,Ouest,...
La direction du vent s'exprime également en degrés sur ce même compas gradué en degrés de 0° à 360°.
L'échelle de Beaufort est utilisée depuis 1874, surtout par la marine.Elle indique de façon simple la puissance du vent à une hauteur standard de 10 m au dessus d'un terrain plat et découvert.L'échelle de Beaufort a ses équivalents en km/h et en noeuds.
 

LA PLUVIOMETRIE:Elle indique la hauteur des précipitations tombées au sol durant un intervalle de temps donné ( 1 heure, 1 jour, 1 semaine,1 mois,1 année );Elle s'exprime en millimètre ou en litre/m2.
 

L' I F M (indice forêt météo ):L'indice forêt météo est calculé à partir de cinq composantes qui tiennent compte des effets de la teneur d'eau des combustibles et du vent sur le comportement des incendies.Les trois premières composantes sont des indices d'humidité des combustibles et les deux autres sont des indices de comportements du feu.Il existe trois sortes de combustibles:les combustibles légers comprennent les feuilles et autres matières organiques qui forment la litière supérieure de la forêt, l'humus comprend les matières organiques en décomposition de moyenne profonduer et finalement il y a le combustibles profond très compact.
 

On donne une valeur numérique à chacun de ces combustibles selon son degré de sécheresse.Les combustibles légers sont importants pour l'initiation du feu mais ce sont les deux autres qui permettent son développement.L'indice d'inflammabilité du combustible profond est particulièrement important car il varie lentement.Une fois que le feu a  démarré, il peut persister très longtemps si cette couche est très sèche.Les composantes sur le comportement du feu sont:la propagation initiale, qui combine les effets du vent et de l'indice du combustible léger sur le taux de propagation,et la combustion disponible qui combine les apports de l'humus et des combustibles profonds.
 

L'indice forêt météo calculé à partir de ces composantes est un nombre entier.En France, il est entre 0 et 20, 20 étant le risque maximal, alors qu'au Canada il peut dépasser 30.
 

On utilise les informations suivantes qui permettent d'évaluer à la fois la séheresse des combustibles et des conditions météorologiques:
 

De l'humidité de l'air en début d'après midi (c'est le moment où elle est la plus basse )
  

De la température en milieu d'après midi ( c'est le moment où elle est la plus haute )
  

Des précipitations sur 24h (de midi à midi)
  

De la vitesse maximale du vent. 

pied de page